accueil > articles > Crowdfunding et technologie : l’exemple de ClubFunding

Crowdfunding et technologie : l’exemple de ClubFunding

Dans l’univers concurrentiel des fintech, l’innovation est clé. ClubFunding mise sur la technologie pour simplifier et fluidifier les échanges entre investisseurs et porteurs de projets, sans pour autant délaisser l’humain, qui reste central, notamment dans les critères de sélection.

Technologie et finance : une histoire d’amour

Technologie et finance sont intimement liées. D’abord, parce que les banques ont depuis longtemps intégré la technologie dans leur offre, des systèmes de paiement en ligne de la banque retail aux technologies de trading haute fréquence de la banque d’investissement et de financement. Ensuite, parce que depuis plus de dix ans, les banques se servent des start-up pour innover, jusqu’à finalement les intégrer complètement, comme nous le montrent les rachats de Boursorama et de Fortuneo par la Société Générale et Crédit Mutuel Arkéa dans le métier de la banque en ligne.

En France, l’émergence du financement participatif est liée à la mise en place d’un cadre réglementaire en 2014 laissant encore plus de champ libre à la technologie. Comme c’est le cas déjà depuis une dizaine d’années aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, des dizaines de plateformes de financement participatif ont pu éclore dans le pays, chacune essayant d’innover au service des investisseurs et des porteurs de projets. ClubFunding est née de cette règlementation et compte bien s’affirmer sur ce nouveau marché.

Investir en quelques clics : la valeur ajoutée ClubFunding

ClubFunding est une plateforme qui permet aux PME françaises de financer leurs projets structurants de développement via l’émission d’obligations souscrites par des personnes physiques ou morales. Notre principale innovation est de permettre aux particuliers d’investir dans un projet en quelques clics. Pour cela, nous avons développé un parcours client intuitif, rapide et entièrement en ligne sur notre plateforme.

Après une phase d’inscription, l’investisseur est soumis à un test qui valide sa « qualité d’investisseur », en ligne avec les exigences de KYC de l’AMF, puis invité à télécharger ses pièces justificatives. Après validation par notre département conformité et compliance, son compte est activé. Il a alors accès à un espace privé où figurent tous les projets de financement que nous avons retenus. Il peut choisir le nombre de titres d’un projet qu’il souhaite acquérir et signe électroniquement un ordre de prélèvement. Ainsi, nous avons couplé la technologie à l’expertise humaine dans nos relations investisseurs.

Côté entreprises et traitement des dossiers, nous avons également mis en place des outils qui industrialisent la récupération de documents et d’informations afin de tester quasi instantanément l’éligibilité d’une entreprise et d’un projet aux financements ClubFunding. L’analyse crédit quantitative d’un dossier est également automatisée. Néanmoins, pour juger de la qualité de crédit d’une TPE ou d’une PME, la dimension humaine est essentielle. Ainsi, après avoir filtré un grand nombre de dossiers, nos équipes rencontrent systématiquement les dirigeants des entreprises, puis présentent les dossiers sélectionnés en comité des risques qui valide selon nos critères quantitatifs et qualitatifs.

Rester à l’écoute du marché

Au-delà de notre offre existante, nous suivons avec le plus grand intérêt des développements technologiques comme la blockchain, qui pourrait permettre d’automatiser encore plus certains pans de notre activité. A ce titre, nous participons à l’initiative de FPF (Financement Participatif France) pour mieux cerner les enjeux et les applications potentielles de cette technologie sur le financement participatif.

Nos évolutions technologiques se font également grâce aux différentes demandes de nos utilisateurs (entreprises et investisseurs). Je pense par exemple à une demande d’un de nos investisseurs Family Office qui souhaitait un accès privé personnalisé (via API) à notre plateforme pour automatiser ses investissements.

Source : ClubFunding

À propos

Clubfunding

Plateforme de financement participatif mettant en relations investisseurs, particuliers, institutionnels et entreprises.

Contact

David El Nouchi

Co-fondateur

David Peronnin

Co-fondateur

À lire aussi

Voir plus
 
Il a été le tout premier promoteur immobilier à faire appel à ClubFunding et à la finance participative. Trois ans plus tard, Marc de Saint Roman, PDG de Sérénya (anciennement StarImmo), société spécialisée dans les ...
 
Parmi les dispositions de la future loi PACTE figure le relèvement du plafond réglementaire des opérations de crowdfunding de 2,5 à 5 millions d’euros. David Peronnin, Président de ClubFunding, y voit une opportunité exceptionnelle de ...
 
Le cinéma français se porte bien, et le financement participatif apparaît de plus en plus comme un mode de financement adapté au septième art. David Peronnin, CEO et co-fondateur de ClubFunding revient sur cette tendance ...