accueil > articles > Sérénya, un symbole du dynamisme du crowdfunding immobilier

Sérénya, un symbole du dynamisme du crowdfunding immobilier

Il a été le tout premier promoteur immobilier à faire appel à ClubFunding et à la finance participative. Trois ans plus tard, Marc de Saint Roman, PDG de Sérénya (anciennement StarImmo), société spécialisée dans les résidences seniors, est également le premier à rembourser une émission obligataire réalisée dans le cadre du crowdfunding. Retour sur une expérience pionnière.

La finance participative pour pallier la frilosité des banques

Lorsqu’il prend les rênes de Sérénya en décembre 2014, Marc de Saint Roman doit faire face à un défi de taille : lancer un concept innovant de Villages Résidentiels pour seniors. « La société que j’ai rachetée avait initié des montages de résidences grâce au dispositif de défiscalisation des lois Scellier puis Duflotmais lorsque cette mesure a été remplacée par la loi Pinel, ces programmes ont perdu leurs avantages fiscaux », explique l’entrepreneur. Un coup dur pour le promoteur, qui s’est retrouvé avec une quantité de logements sur les bras, à écouler à des conditions moins intéressantes. « J’ai mis deux ans pour boucler la commercialisation du programme, au lieu d’une année en moyenne », raconte-t-il. Il décide donc de repenser le modèle des Villages pour seniors, en les rendant accessible à la fiscalité pérenne des résidences services : amortissement LMNP pour défiscaliser les loyers et remboursement de la TVA, dispositions bien plus efficaces que ces lois qui changent tous les 2 ans.

Encore fallait-il convaincre les banques, une mission délicate quelques mois après la reprise de Sérénya. Pour financer un nouveau projet (Les Sarrasines, près de Bourges), il sollicite plusieurs crédits en mai 2015. « Mais le secteur bancaire était frileux. Comme je venais de prendre la tête de la boîte, les établissements étaient en phase d’observation. Ils préféraient attendre 2 ou 3 ans de track record pour accorder un emprunt ». Pour contourner ce mur, Marc de Saint Roman est alors mis en relation avec ClubFunding, qui venait de se lancer sur la finance participative par émissions obligataires. Un acteur innovant, mais aussi, une aubaine pour le promoteur.

Marc de Saint Roman, PDG de Sérénya

ClubFunding, professionnalisme et entregent

« Malgré la jeunesse de cette reprise, ClubFunding a fait confiance à l’homme et aux projets», apprécie aujourd’hui Marc de Saint Roman. Ensuite, tout s’est enchainé en ce printemps 2015, alors que le financement participatif immobilier en était encore à ses balbutiements. Non seulement le projet a été très rapidement proposé sur la plateforme, mais il a suffi d’à peine quelques semaines pour souscrire les 172 500 euros demandés. Déjà très court pour l’époque, ce délai a été désormais réduit à quelques heuresue la plateforme est parfaitement rôdée. Au-delà de cette simplicité et rapidité d’usage, c’est la démarche des équipes de ClubFunding qui a marqué le PDG de Sérénya. De « vrais entrepreneurs qui ont su l’accompagner tout au long du processus, alors qu’ils étaient eux-mêmes en pleine phase de décollage de leur activité », note-t-il, en se souvenant de contacts téléphoniques très réguliers, d’une analyse approfondie du business plan mais aussi d’intéressantes mises en relations au sein d’un écosystème entrepreneurs/investisseurs très dynamique. « ClubFunding organisait des rencontres entre porteurs de projets et investisseurs, qui m’ont d’ailleurs permis de pitcher mon concept. Je ne sais pas dans quelle mesure ça a convaincu les investisseurs de souscrire les obligations de mon projet, mais dans tous les cas, j’ai obtenu les fonds nécessaires très rapidement ! » se réjouit-il aujourd’hui.

Le crowdfunding inscrit dans l’ADN de Sérénya

En juin dernier, Sérénya a fini de rembourser l’intégralité de son émission obligataire.  « Un remboursement hautement symbolique », se félicite David Peronnin, PDG et cofondateur de ClubFunding.

« À travers le succès de l’entreprise, c’est la première émission obligataire réalisée dans le cadre du crowdfunding qui est aujourd’hui remboursée aux prêteurs. La réussite de cette opération démontre le dynamisme et la bonne santé de tout le secteur. »

Un enthousiasme partagé par Marc de Saint Roman, qui compte faire de nouveau appel aux compétences de ClubFunding. Son ambition est d’étendre son modèle de résidence seniors sur l’axe Paris-Nantes (Trouy dans le Cher, Contres dans le Loir-et-Cher, Meung-sur-Loire dans le Loiret…). Sa priorité ? « Trouver du foncier vers Tours ». Pour boucler ces multiples projets, la plupart menés de front, le chef d’entreprise sait parfaitement que la finance participative peut être un recours idéal, en complément des banques : « le crowdfunding fait désormais partie intégrante du modèle de développement de Sérénya, c’est pour moi un besoin incontournable ». Difficile d’être plus clair !

Source : Blog ClubFunding

À propos

Clubfunding

Plateforme de financement participatif mettant en relations investisseurs, particuliers, institutionnels et entreprises.

Contact

David El Nouchi

Co-fondateur

David Peronnin

Co-fondateur

À lire aussi

Voir plus
 
Parmi les dispositions de la future loi PACTE figure le relèvement du plafond réglementaire des opérations de crowdfunding de 2,5 à 5 millions d’euros. David Peronnin, Président de ClubFunding, y voit une opportunité exceptionnelle de ...
 
Le cinéma français se porte bien, et le financement participatif apparaît de plus en plus comme un mode de financement adapté au septième art. David Peronnin, CEO et co-fondateur de ClubFunding revient sur cette tendance ...
 
Grâce à sa plateforme « Tousnosprojets », BpiFrance se positionne en partenaire pour les plateformes de crowdfunding, que ce soit par dons, prêts, actions, ou émissions obligataires, comme ClubFunding. Vincent Dauffy, Directeur des Accélérateurs de ...